Lockdown

Avis d’expert : Que signifie le verrouillage pour le Romantik Hotel Hornberg ?

Entretien avec Christian Hoefliger, arrivé en 2e position lors du Prix SVC Espace Mittelland 2019

SVC: Comment avez-vous vécu le confinement, à titre personnel et dans votre entreprise, le Romantik Hotel Hornberg ? 

Christian Hoefliger: La période de confinement a été marquée par deux facteurs. Tout d’abord, dans le secteur de l’hôtellerie, elle s’est traduite par une perte immédiate de chiffre d’affaires. En l’espace de trois jours, nous avons perdu un demi-million sur le chiffre d’affaires prévu. Pour nous, cela ne signifiait pas seulement moins de ventes: nous ne pouvions plus générer de revenus du tout. C’est certainement ce qui a le plus joué. Ensuite, il a évidemment fallu se poser les questions suivantes: «comment rebondir?», «quelles sont les options envisageables?» et «comment pouvons-nous nous organiser?».

Comment avez-vous géré la crise du coronavirus ? Comment la gérez-vous en ce moment ?

Nous avons fermé l’hôtel pendant huit semaines, dont cinq que nous avons consacrées à des travaux de rénovation et d’aménagement. Dans notre malheur, nous avons eu de la chance – ces travaux étaient déjà prévus ainsi avant le confinement. 

Nous nous sommes ensuite concentrés sur la mise en place du protocole sanitaire en vigueur dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. 

Il faut aussi avoir suffisamment de liquidités pour faire face à ce genre de situations, c’est le nerf de la guerre lorsqu’on gère une entreprise. Heureusement, notre trésorerie nous a laissé une certaine liberté d’action et permis de gérer relativement bien la situation. 

Dernier point en matière de gestion: il est important de rester dynamique. La situation actuelle évolue extrêmement rapidement. Il est donc essentiel de tenir le rythme et d’appréhender les opportunités qui s’offrent à nous, le tout de manière positive.

Quelle habitude prise pendant le confinement aimeriez-vous garder à l’avenir ? 

Nous allons conserver plusieurs habitudes. Nos nouvelles méthodes de travail, en premier lieu. Bien que nous soyons toujours en contact direct avec les clients, ces mesures nous laissent une certaine latitude. Ensuite, nous maintiendrons les mesures sanitaires à respecter dans l’industrie alimentaire/hôtelière, car elles nous ont obligés à chercher des solutions créatives, dont certaines sont excellentes. Je pense notamment à des portions pré-servies de salade au lieu d’un grand buffet de salades, ou aux très jolies créations que nous pouvons proposer au petit-déjeuner.

Comment envisagez-vous l’avenir ?  

L’avenir n’est pas une source d’angoisses. Nous espérons le meilleur et nous attendons au pire. Il est possible que nous devions faire face à de nouvelles restrictions. Personnellement, je n’y crois pas, mais nous devons nous y préparer et intégrer cette variable à notre organisation. Du reste, nous sommes très optimistes. Les mois de juin, juillet et août s’annoncent prometteurs en termes de remplissage.

Il faudra plus que jamais faire preuve d’empathie, adopter la bonne attitude avec les personnes, avec les clients, qui sont peut-être en proie à des incertitudes ou à des angoisses. Nous devrons donc conserver cet état d’esprit afin qu’il vienne nourrir nos relations humaines au quotidien. Selon moi, c’est ainsi que nous pourrons vraiment nous tourner sereinement vers l’avenir.

Infobox

Le Romantik Hotel Hornberg a pris une solide deuxième place dans le Prix SVC Espace Mittelland. L'hôtel de Saanenmöser-Gstaad est une entreprise familiale fondée en 1936 et dirigée depuis 2003 par Brigitte et Christian Hoefliger-von Siebenthal, la troisième génération. Cet hôtel quatre étoiles situé à près de 1300 m d'altitude dispose de 40 chambres réparties dans quatre chalets différents, d'un espace bien-être comprenant une piscine intérieure et un étang de baignade biologique, d'un parc de 6000 m2, d'une gastronomie raffinée et d'une infrastructure de conférence moderne. Les propriétaires placent les besoins de leurs clients et le respect de leur promesse de service au centre de leur mission - à cette fin, ils investissent fortement dans la qualité des infrastructures et des services. Le «Team Hornberg», qui s'engage pour le bien-être des hôtes comprend 53 employés, dont 13 apprentis.