Daniela Bosshardt

Elevator Talk – un trajet en ascenseur avec Daniela Bosshardt, présidente du CA de Galenica

Dans cet Elevator Talk, vous en apprendrez plus sur les principes de direction de Daniela Bosshardt et sur la manière dont elle gère la pression du temps, par exemple.

Escalier ou ascenseur?
Je n’ai pas de préférence, je vois selon mes envies et mon humeur.

Comment engagez-vous la conversation?
J’ai toujours eu beaucoup de plaisir à discuter donc j’engage assez facilement une conversation. Je me dis aussi que la plupart des gens cherchent également le contact et sont ravis que quelqu’un fasse le premier pas. Aller vers les autres est particulièrement simple pour moi dans le secteur, car ce sont souvent les mêmes thèmes qui sont mis en avant. J’ai un grand réseau que j’entretiens à dessein.

Comment gérez-vous la pression ou le manque de temps?
Je ne l’apprécie pas vraiment, mais la pression du temps m’oblige à établir des priorités et à être plus efficace. Définir des priorités m’aide également à me concentrer sur des sujets pertinents.

Comment avez-vous gagné votre premier salaire?
J’ai touché mon premier salaire en travaillant au rayon légumes et à la caisse à Migros. Et ma toute première rémunération, je l’ai gagnée en désherbant le jardin de mes grands-parents.

Quels sont vos principes de direction?
Faire preuve d’une grande transparence est essentiel pour moi. Je suis convaincue qu’une culture ouverte de la communication est déterminante pour la culture de l’entreprise et la motivation des collaborateurs. Et j’ai pu constater que la confiance accordée est aussi rendue.

Qu’est-ce qui vous est indispensable dans votre travail quotidien? 
Mes principaux outils sont mon ordinateur portable, mon iPhone, un bloc-notes et un stylo. Tout le reste n’est pas vraiment impératif pour mon travail quotidien.

Où voyez-vous votre entreprise dans dix ans?
Avec une offre de services tant en ligne que hors ligne, nos pharmacies renforceront leur rôle clé de premier point de contact pour les questions de santé. En tant que prestataire de santé entièrement intégré, Galenica assurera une communication encore plus connectée avec les patients, les clients, les hôpitaux, les médecins, les pharmacies, les établissements de soins et les assureurs-maladie, et s’établira davantage comme partenaire indispensable au sein du système de santé suisse.

Et que pensez-vous de l’économie suisse?
La Suisse affiche une situation initiale très favorable grâce à sa grande force d’innovation qui découle de ses excellentes hautes écoles, telles que l’EPF de Zurich et l’EPFL de Lausanne, ainsi que de ses groupes internationaux de renom et ses PME, qui occupent souvent des positions de leader dans leurs secteurs à l’échelle internationale. Cela me paraît très positif à long terme, même si l’environnement actuel semble difficile.

À qui aimeriez-vous décerner un prix?
À Fadri Arpagaus, le directeur de Berghuus Radons (www.berghuus.ch). C’est un entrepreneur né et le meilleur hôte que je connaisse.

Infobox

Nom: Daniela Bosshardt
Âge: 50 ans
Fonction/entreprise: présidente du CA / Galenica
Description de l’entreprise en quelques phrases: Galenica est le principal prestataire de santé entièrement intégré en Suisse et joue un rôle important sur le marché suisse de la santé. Nous accompagnons les personnes sur le chemin de la santé et du bien-être quelle que soit leur situation. Avec des conseils personnels et compétents ainsi qu’une offre de produits et services unique. À tout moment et partout en Suisse.
LinkedIn-Profil