Stefan Steiner

5 enseignements de Stefan Steiner, co-Managing Director de Venturelab SA

Entrepreneur, investisseur et père de deux enfants, Stefan Steiner a fondé sa première entreprise Internet à l’âge de 15 ans. Aujourd’hui, il est un chef d’entreprise et un investisseur providentiel reconnu, qui dispose d’une large assise dans les domaines de la finance, du marketing et des logiciels. Ses grandes passions: l’innovation, l’entrepreneuriat et le capital-risque.

Co-Managing Director de Venturelab, Stefan accompagne les meilleures start-up suisses dans leur croissance et les lance sur la scène internationale: en tant que membres de l’équipe nationale suisse de start-up, les Venture Leaders nouent des contacts avec des investisseurs et des leaders de marché dans la Silicon Valley, à Boston, à Barcelone, à Hong Kong et en Chine. 

Avant de rejoindre Venturelab, Stefan travaillait chez Tamedia, une entreprise suisse de médias, où il était responsable de la détection de start-up. Auparavant, il a été COO de Questli, un éditeur de jeux sur mobile dans la Silicon Valley, et a investi dans des start-up européennes avec Redalpine Venture Partners. Stefan est utilisateur assidu de Twitter (@blogstone) et blogueur (www.blogstone.net).

Enseignement n° 1: suivre sa passion
Les nouvelles innovations remplacent les anciennes à un rythme effréné. À 15 ans, quand j’ai créé ma première entreprise Internet, il n’y avait que le Web et je devais me connecter avec un modem 33k. Aujourd’hui, nous avons les applications pour smartphones, la réalité virtuelle, la blockchain, l’intelligence artificielle et bien plus encore. J’ai toujours suivi ma passion et j’en ai fait mon métier. Il faut vraiment aimer son travail pour être prêt à tout donner.

Enseignement n° 2: toujours rester positif
Chacun traverse des épreuves dans sa vie. Après la fin d’une relation de dix ans avec ma partenaire de l’époque, j’ai fui à San Francisco pour repartir de zéro avec un projet de start-up. Celui-ci a échoué, alors que des investisseurs y avaient injecté plus d’un million. En raison du visa, j’ai dû rentrer en Suisse. Pendant mon séjour à San Francisco, j’avais cependant tissé de nombreux contacts avec des investisseurs. Ces liens se révèlent très précieux aujourd’hui pour les tournées que nous effectuons avec l’équipe nationale suisse de start-up. Rester positif aide à surmonter toutes sortes de problèmes, petits et grands, et à trouver des solutions. 

Enseignement n° 3: faire preuve de flexibilité
Un fondateur doit sans cesse relever de nouveaux défis, accepter, innover, motiver et délivrer. Au début, il faut être à la fois dirigeant et exécutant afin de pallier le manque de collaborateurs dans l’entreprise. À ce moment, aucune tâche n’est trop grande ni trop petite. Construire soi-même quelque chose en partant de zéro aide à ne jamais perdre le sens des réalités et à ne pas oublier ses racines. 

Enseignement n° 4: célébrer les succès
Toute équipe de direction aspire à rendre son environnement de travail intéressant et à en faire un lieu où il fait bon se rendre au quotidien. La vie d’une start-up peut être comparée à des montagnes russes: une ascension abrupte peut être suivie d’une descente rapide. On entend souvent l’expression «Work hard, play hard». Lorsque l’on exige beaucoup de ses collaborateurs, il faut aussi les récompenser en cas de succès. Que ce soit en organisant un événement ou en offrant un cadeau individuel en signe de reconnaissance.

Enseignement n° 5: embaucher des collaborateurs meilleurs que soi
Un patron devrait toujours choisir des collaborateurs meilleurs que lui. En effet, il est essentiel de pouvoir se fier à son équipe. Aujourd’hui, cette mentalité persistante selon laquelle un chef fait tout mieux est dépassée. Bien sûr, il faut du temps pour créer des liens de confiance. Mais si tu ne parviens pas à déléguer, tu ne pourras pas te consacrer à de nouvelles activités. De plus, c’est probablement le signe que tu n’as pas embauché les bonnes personnes. 
 

 

Stefan Steiner

Infobox

Nom: Stefan Steiner

Âge: 38 ans

Fonction / entreprise: co-Managing Director de Venturelab

Description de l’entreprise en trois phrases: depuis 2004, Venturelab soutient les meilleures start-up suisses. 90% de toutes les start-up suisses participent à l’un de nos programmes, et nous possédons des bureaux à Zurich, à Lausanne et à Saint-Gall. Nos anciens ont recueilli des investissements d’un montant total de plus de 5 milliards CHF et créé plus de 9000 emplois actifs. 

Site Internet de l’entreprise: www.venturelab.swiss